Archives pour la catégorie Dead Like Me

George et Rube – Tu m’aimes plus ?

- Ca veut dire que tu m’aimes plus ?

- En ce moment j’ai du mal, t’es une fouteuse de merde et j’aime pas trop les agitatrices.

George – La prochaine étape

Quand j’étais petite, je pensais toujours à ce qui allais suivre. Je me disais : Le primaire c’est nul, vivement le collège ! Mais le collège aussi c’était nul, alors je pensais : Le lycée ce sera le pied ! La vie n’était qu’une grande course vers la prochaine étape. Mais on a oublié de me prévenir que je franchirai la ligne d’arrivée à 18 ans.

George – Fatalité

Cœur brisé, trahisons, coups assénés des milliards de fois… Le problème est que malgré tout, la douleur est chaque fois aussi vive. Et si vous avez la chance de vous en remettre, vous pouvez être sûr qu’à l’instant même où vous finissez de récolter les morceaux, une autre fêlure craquelle déjà votre vie.

George – Amitié

En vieillissant, la probabilité de trouver à nouveau une véritable amie est presque la même que celle d’être écrasée par un camion. Et quand on a été écrasée par un camion, et qu’on est morte, la probabilité de trouver une véritable amie est encore plus faible.

George – Ploum Ploum…

La vie ou la mort, c’était une sorte de jeu. Plouf plouf ce sera toi le mort !… Plouf… Plouf… T’es mort ! On est tous à deux doigts de recevoir cette redoutable petite tape sur la tête.

George – Faire son deuil

Demandez à un mort, ils vous le diront tous. Le décès dont on ne se remet jamais c’est le sien.

George – Question fondamentale

Tout au fond de nous, nous voulons tous savoir si on nous aime, c’est la question fondamentale. Mais quand J’étais enfant, la question que je me posais était encore plus élémentaire : Y a-t-il au moins une personne qui m’aime ?

Daisy et un homme du « speed dating »

- Toutes les femmes que je connais haïssent les hommes.

- Non, celui que les femmes haïssent c’est vous.

George – Fataliste

La vie c’est nul. Après on meurt, et c’est toujours aussi nul.

George – Deuil

Quand le départ d’une personne n’a aucun sens, on essaie parfois de donner un sens à ce qu’elle a laissé derrière elle. Et notre peine est plus douce quand le cadeau est beau.

12

shikamaru |
blog interdit au garcon |
mickael57 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jimcrocodile
| my word
| ddorian