Archives pour la catégorie Moi…

Urgences

Il fait beau (bon sauf aujourd’hui), c’est les vacances (bon sauf aujourd’hui et demain, parce que je travaille) et les premières notes d’exam sont plutôt bonnes (bon sauf la note de syntaxe mais bon c’est pas vraiment une surprise). Le projet d’études pour l’année prochaine se met doucement en place, la fac de Lille m’autorise à m’inscrire, ce qui est déjà un bon début, et je suis convoquée à Paris pour les entretiens… Mais (ben oui trop de bonnes nouvelles c’était louche!) je ne sais pas trop pourquoi, mardi soir j’ai flanché. Mais alors vraiment flanché, ouille mon dos et la tête qui tourne, ouhla ça va pas… J’appelle ma cousine qui fidèle à elle-même était là en 10 minutes, allez hop aux urgences faut pas traîner! « T’es toute blanche! T’es toute blanche! » me disait-elle en me conduisant à l’hôpital le plus proche. Oui, dans notre grande naïveté on s’est dit que n’importe quel hosto ferait l’affaire. Ma blancheur n’a pas ému grand monde à part Lolie, qui parlait à ma place parce que j’avais plus ou moins l’impression de planer. « Euh c’est pour quelle partie du corps?… Ah oui je vois c’est pas ici, vous prenez le tram jusqu’au prochain arrêt et vous marchez 200 mètres ». Bon je vous le dis tout de suite j’ai pas payé mon ticket, j’en avais un peu rien à foutre…

Arrivées là-bas faut trouver par où on entre, une fois entrées faut trouver par où les urgences, une fois trouvées les urgences, faut arriver à voir un docteur. « Je vais prendre votre tension » me dit l’infirmier. Ok. Sauf qu’entre lui et l’aide-soignante on a dû prendre 8 fois ma tension, jusqu’à ce que le mec me dise:« Y’a un problème avec la machine… » (Non sans blague?) « Je peux rien vous donner mais allongez-vous ça ira mieux ». Non ça ira pas mieux, allongée, debout, assise, accroupie, en position du lotus, la tête en bas, vous croyez que j’ai pas déjà tout essayé!!! En plus la seule place assise était une chaise dans un coin, donc j’avais un peu l’impression d’être invisible. J’entendais une mémé qui hurlait qu’elle avait mal. Oui moi aussi, la ferme!… Je m’en suis voulue d’être aussi hargneuse, la pauvre s’était cassé le col du fémur donc je pense qu’elle avait bien largement le droit de se plaindre. Bref, je me suis allongée, ce qui n’a servi à rien comme je le prévoyait, ma cousine a commencé à se sentir malade (oui elle supporte pas les hôpitaux, pas d’bol hein!) et comble de joie ils ont installé  la mémé hurleuse pas loin de moi. « Dites, moi aussi j’ai envie de hurler je peux? » ai-je demandé à mon voisin éclopé. « Moi d’abord » m’a-t-il répondu… Hey, toi je t’aime bien Éclopé! (oui c’est ainsi que je l’appellerai dorénavant car je n’ai pas su son prénom).

Le temps passait, ma cousine sortait régulièrement pour se désintoxiquer de l’ambiance hospitalière, la mémé hurlait, la migraineuse en face de moi jetait des regards assassins à ladite mémé, le gentil papé à côté de moi disait qu’il valait mieux être sourd que d’entendre ça, les médecins passaient en coup de vent sans voir personne… Les gens arrivés après nous passaient avant nous… Euh alors là je suis pas d’accord! Le mec avec les coups de couteaux, il a soudoyé qui pour arriver à voir un médecin?… (je plaisante hein, bien entendu). Au bout d’une heure je n’avais presque plus mal, Papé était aux aguets devant chaque personne en blouse blanche qui se profilait à l’horizon, Migraineuse avait gagné le gros lot en partant avec Dr Bogoss, et Éclopé s’était installé à l’autre bout de la salle pour échapper au doux chant de Mémé. Au bout de deux heures j’allais plutôt bien mais je me disais « Merde, après tout ce temps ça serait con de partir sans rien ». Bientôt mon tour me dit-on. Ok, une demi-heure de plus ou de moins…

Je n’étais plus hargneuse, et vu que cousinette s’était plus ou moins endormie, je n’avais rien à faire à part observer, observer les nouveaux venus qui pensaient ne pas en avoir pour longtemps (bande de naïfs), observer Éclopé s’en aller avec un médecin, observer Mémé se calmer doucement et s’endormir enfin… Ca m’a soulagé, pas seulement parce qu’elle était calme mais aussi parce que ça voulait dire qu’elle avait moins mal (hé ho ça va, je ne suis pas un monstre tout de même). Quand elle s’est réveillée en criant « AÏE! AAAH! CA FAIT MALl! », Dr Bogoss s’est approché tout doucement pour lui dire « MADAME! VOUS AVEZ MAL QUELQUE PART? »sarcastique… Non vous croyez?! Dans mon attente interminable j’ai vu une fille revenir de sa pause cigarette en disant qu’elle en avait marre d’attendre. « Ah mais on vous a appelé, vous étiez pas là donc on vous a remise au bas de la pile » lui dit l’infirmière d’un ton catégorique. Waaahaha les boouuules!!! Juste après une femme se plaint: « Euh pardon mais je suis là depuis une demi-heure ça commence à bien faire! » (pffff amateur va!). Au bout d’un moment j’ai commencé à m’impatienter (oui juste commencé on va dire), et un vieux docteur s’est étonné de me voir encore là: « Je suis désolé madame (mademoiselle! merde!) mais vu que vous allez mieux vous ne passerez pas en priorité, rentrez chez vous et prenez des Doliprane » mmmm Euh c’est ce que je voulais faire mais on m’a dit que c’était bientôt à moi…

Du coup voilà, j’ai pris mes clics et mes clacs, et ma cousine aussi quand-même, et on a récupéré Éclopé au passage parce que retourner en centre-ville à cloche-pieds c’est pas une super idée…

Je suis finalement allée voir un médecin le lendemain. Il a absolument voulu savoir pourquoi mes parents ne m’avaient pas fait enlever ma tâche de naissance, et il a enchaîné sur « Vous savez c’est tout à fait sans douleur, si ça vous intéresse… ». « Euh non mais je l’aime bien » ai-je répondu en caressant doucement mon bras droit. Euh mais euh mais non mais! Il faut m’accepter avec ma différence Langue et puis sans elle je n’aurais plus aucun sujet de conversations avec les inconnus^^. Au sujet du vrai problème, il savait pas trop, il me regardait en hôchant la tête d’un air très doctoral: « Mmmh vertiges, douleurs, nausées… Seriez-vous… ». Non je suis pas enceinte… (oui maintenant j’anticipe). « Vous êtes stressée en ce moment? ». Ca dépend, si par « en ce moment » vous voulez parler de ces deux derniers mois alors oui. Voilà, résultat, des petits cachetons pour calmer ma tempête intérieure, et depuis ça va déjà mieux (non je ne suis pas sous anti-dépresseurs pour ceux qui se poseraient la question^^).

Les profs (la suite…)

Fin de la licence… enfin j’espère, et changement de fac… j’espère aussi. Malgré les grèves (celui qui me dit « quelles grèves ? » je le renvoie direct sur sa planète^^) on a quand même eu une partie des cours, et même des exams (ouf sauvés!). Donc voilà, comme au semestre dernier j’ai ressorti les petites phrases sympas des profs. Je me suis aussi amusée à commenter, j’ai même mis les surnoms qu’on donnait à certains profs (les paroles d’une chanson d’Abba pour l’un d’eux, je vous laisse deviner lequel emoticone)

 

Un monokini c’est un kini, et un bikini c’est deux kinis. [bon pour l'info "bikini" c'est le nom d'une île, mais quand on a voulu trouvé un terme pour le "monokini" on s'est basé sur le préfixe -bi en se disant: "Tiens bi=2, et mono=1" donc voilà "monokini"!". Conclusion que le prof a joliment formulée]

Comment vous appelez un appareil qui sert à mélanger?… un mélangeur ?! Oui c’est bien, mais c’est mieux un mixeur.

Je ne sais pas si ça vous a frappé, en tout si ça vous a pas frappé alors ça vous a pas fait mal, et c’est bien. [perso ce qui m'a frappé c'est d'entendre cette phrase^^]

Les enfants apprennent la langue inconsciemment, et c’est la même chose pour les parents qui la transmettent. Vous croyez que la mère elle va aller dire à son petit: »quand deux verbes se suivent le second est toujours à l’infinitif »?…

La forme des mots est importante. C’est quoi le pire selon vous, une maladie en -ite ou – ose ?… en -ose bien sûr ! en -ose vous êtes fichu !

D’un point de vue grammatical on ne rencontre jamais l’homme de sa vie.  [merde alors! là ce sont des années de jolies illusions qui partent en fumée...]

* T.Bouguerra (grammaire et apprentissage) * [Booubouuu!]

 

Le métier d’enseignant s’apprend dans les tranchées. [ah ben oui présenté comme ça, c'est sûr que ça fait envie...]

Il s’agit d’éduquer les enfants dans un petit bas âge.

Vous connaissez le crible phonologique ? C’est pour ça que j’ai parfois des petits bugs.

De toute façon j’ai pas le rire facile, y’a que Gad Elmaleh, et la p’tite nana là comment elle s’appelle déjà?… Foresti. [c'est normal c'est les meilleurs!]

* F.Rodriguez (didactique interculturelle) * [There was something in the air that night,the stars were bright,Fernando!]

 

Il va falloir aborder frontalement le concept de phrase. [ah ça oui on l'a pris bien frontalement le concept!]

Les propositions sont employées avec un manque de rigueur consternant! [ouais moi aussi ça me révolte!]

C’est pas très beaucoup plus simplesarcastique

* T.Arnavielle (syntaxe) * [Teddy Bear!]

 

Le centre ville de Nîmes était bloqué en raison de la visite du Président, à cause de ça les gens n’ont pas pu se rendre à leur travail… alors travailler plus, d’accord, mais encore faut-il pouvoir le faire… 

Dans cette description, on passe de l’adoration sensuelle, à l’adoration religieuse…et on ne couche pas avec la Sainte Vierge !

La décision lexicale (le choix du mot) prend 400 millisecondes. [information qui a engendré pas mal de réflexions chez certains étudiants :"Non mais tu te rends compte il faut 400 millisecondes pour un mot?...et là pendant que je te parle c'est en train de se faire...il m'a fallu 400ms pour te dire ce que je viens de dire...et encore 400ms pour te dire ça..."...ça fait mal à la tête^^]

La photo, vous l’avez la photo? [oui il fallait lui amener une photo d'identité mais la moitié n'y pensait jamais, donc voilà phrase cuuuulte]

* C.Détrie (sémantique discursive et cognitive) *  

 

Et parce que nous aussi on dit des bêtises…

***Karen - Eh oui c’est l’anxiétude !… euh attends c’est un mot qui existe pas ça…

***Karen - Tu sais que t’as écrit « Portugalie »…?

   A-L – Oui ben c’est le pays où on parle portugais!

   Karen – Et le galicien ?

   Rachel – C’est la langue de la Galicie !

***Elsa – Mince j’ai pas la photo pour la prof de sémantique!

   Moi – Tant pis pour toi, un mot sur le carnet et 2h de colle!

***Justine – Les rêveries du promoteur solitaire.

***M.Embarki(prof de phonologie) – C’est important au niveau consonantite (au lieu de « consonantique »).

   Karen – « consonantite » ?

   Moi – La maladie des consonnes…

Y’en a d’autres mais je les ai pas en tête^^

Ça se regarde (HIMYM, ABC, ASL)

Bon quelques vidéos que j’aime bien, juste comme ça…

Un extrait de « How I met your mother« , où Ted joue les moniteurs de conduite pour Barney, un élève très angoissé. J’adore ce passage, ça me rappelle que moi j’étais une vraie catastrophe, je roulais à 10 à l’heure, maintenant je comprends pourquoi mon moniteur se marrait parfois^^

Image de prévisualisation YouTube

 

J’ai aussi trouvé cette vieille vidéo promo pour la chaîne ABC, où les acteurs des séries télé de l’époque chantent ensemble, et quelle surprise, je vois Neil Patrick Harris (Barney dans la vidéo précédente) tout jeunot, eh oui il était le Docteur Doogie dans sa jeunesse. On voit aussi Madame est servie, La fête à la maison, Corky, et d’autres qu’on ne connaît pas forcément ici… La première fois que j’ai entendu la chanson j’ai pas réussi à m’en débarrasser, pas moyen de me la sortir de la tête… Allez! « A feel the beat! B move your feet!… » Clin doeil

Image de prévisualisation YouTube

 

Retour au présent avec cette fois une promo 2009, très sympa on l’on retrouve plein d’acteurs de séries différentes: Lost, Ugly Betty, Grey’s Anatomy, Brothers & Sisters… et ce que je crois être de la télé-réalité (le mec avec la rose rouge ça vous rappelle rien?^^). Bien entendu c’est Nora Walker (la mère dans « Brothers& Sisters ») qui fait l’hôtesse et la maison se situe à Wisteria Lane me semble-t-il… (oui je sais un peu trop de choses sur les séries télé, va falloir que je me calme Langue).

Image de prévisualisation YouTube 

 

Une dernière qui n’a rien à voir avec les trois autres. C’est la version signée (en American Sign Language) de la chanson « Watching You » de Rodney Atkins. Des jolies paroles et une interprète très expressive, j’adore emoticone

Image de prévisualisation YouTube

Drivin’ through town just my boy and me
With a Happy Meal in his booster seat
Knowin’ that he couldn’t have the toy ‘til his nuggets were gone.
A green traffic light turned straight to red
I hit my brakes and mumbled under my breath.
His fries went a flyin’, and his orange drink covered his lap
Well, then my four year old said a four letter word
It started with “S” and I was concerned
So I said, “Son, now where’d you learn to talk like that?”

 

Chorus:
He said, « I’ve been watching you, dad ain’t that cool?
I’m your buckaroo, I wanna be like you.
And eat all my food and grow as tall as you are.
We got cowboy boots and camo pants
Yeah, we’re just alike, hey, ain’t we dad?
I want to do everything you do.
So I’ve been watching you. »

 

We got back home and I went to the barn
I bowed my head and I prayed real hard
Said, “Lord, please help me help my stupid self.”
Just this side of bedtime later that night
Turnin’ on my son’s Scooby-Doo nightlight.
He crawled out of bed and he got down on his knees.
He closed his little eyes, folded his little hands
Spoke to God like he was talkin’ to a friend.
And I said, “Son, now where’d you learn to pray like that?”

 

Chorus:
He said, « I’ve been watching you, dad ain’t that cool?
I’m your buckaroo, I want to be like you.
And eat all my food and grow as tall as you are.
We like fixin’ things and holding momma’s hand
Yeah, we’re just alike, hey, ain’t we dad?
I want to do everything you do; so I’ve been watching you »

 

With tears in my eyes I wrapped him in a hug.
Said, “My little bear is growin’ up.”
And he said, “But when I’m big I’ll still know what to do.”

 

« ‘Cause I’ve been watching you, dad ain’t that cool?
I’m your buckaroo, I want to be like you.
And eat all my food and grow as tall as you are.
By then I’ll be strong as superman
We’ll be just alike, hey, won’t we dad
When I can do everything you do.
‘cause I’ve been watchin’ you. »

 

Vital Signs & Love Story (ASL)

« Vital Signs » raconte l’histoire d’un homme mourrant (oui pas très joyeux je sais), ce clip a été fait par et  pour la communauté sourde (en Langue des Signes Américaine ou ASL). La musique a été composée par Russell Wiener qui a tenté, en l’associant avec les images, de transmettre le plus d’émotions possible, afin que la vidéo soit accessible également pour les personnes qui ne connaissent pas la Langue des Signes. C’est réussi Sourire

Image de prévisualisation YouTube 

 

« Love Story » de Taylor Swift… euh c’est une chanson d’amour (quel sens de la déduction n’est-ce pas ?). C’est une des chansons que j’écoute beaucoup en ce moment, et j’ai trouvé la version en ASL. La fille qui a fait la vidéo fait beaucoup de traductions, elle est très à l’aise et c’est vraiment sympa. On trouve moins facilement de chansons signées en Langue des Signes Française, peut-être parce qu’aux Etats-Unis la langue est mieux reconnue et donc plus de gens la pratiquent et la font partager…

Image de prévisualisation YouTube

 

We were both young when I first saw you
I closed my eyes and the flashback starts
I’m standing there
On a balcony in summer air

See the lights, see the party, the ball gowns
I see you make your way through the crowd
And say hello
Little did I know

That you were Romeo, you were throwing pebbles
And my daddy said, « stay away from Juliet »
And I was crying on the staircase
Begging you, please don’t go
And I said

Romeo, take me somewhere we can be alone
I’ll be waiting, all there’s left to do is run
You’ll be the prince and I’ll be the princess
It’s a love story
Baby, just say yes

So, I sneak out to the garden to see you
We keep quiet cause we’re dead if they knew
So close your eyes
Escape this town for a little while

Oh oh
Cause you were Romeo, I was the scarlet letter
And my daddy said, « stay away from Juliet »
But you were my everything to me
I was begging you, please don’t go
And I said

Romeo, take me somewhere we can be alone
I’ll be waiting, all there’s left to do is run
You’ll be the prince and I’ll be the princess
It’s a love story
Baby, just say yes

Romeo, save me
They try to tell me how I feel
This love is difficult, but it’s real
Don’t be afraid, we’ll make it out of this mess
It’s a love story
Baby, just say yes

I got tired of waiting
Wondering if you were ever coming around
My faith in you is fading
When I met you on the outskirts of town
And I said

Romeo, save me
I’ve been feeling so alone
I keep waiting for you, but you never come
Is this in my head
I don’t know what to think
He knelt to the ground and pulled out a ring
And said

Marry me, Juliet, you’ll never have to be alone
I love you and that’s all I really know
I talked to your dad
Go pick out a white dress
It’s a love story
Baby, just say yes

‘Cause we were both young when I first saw you

J.K.Rowling vs Stephenie Meyer

Extrait d’un article du site fluctuat.net:

 

« Maître de l’horreur, régulièrement cité comme référence par de plus jeunes écrivains, Stephen KIng est également un juge sévère (sincère) : dans une interview accordée à USA Today, il a déclaré que Stephenie Meyer, auteur de la saga Fascination, ne savait pas vraiment écrire…

Ce jugement a en fait été rendu dans le cadre d’une remarque sur les deux écrivains stars du moment, Stephenie Meyer et J.K.Rowling: « La vraie différence, c’est que J.K. Rowling est un excellent écrivain et que Stephenie Meyer ne peut pas écrire correctement« . Pour Stephen King, l’histoire de vampires de Twilight s’adresse à « toute une generation de filles« , qui ne sont pas encore prêtes pour des descriptions plus réalistes. Trop romantiques, bourrés de bons sentiments, les livres de Meyer sont peut-être passionnants, mais selon King, ils ne représentent pas le danger des livres qui sont plus « explicitement sexuels » : ils sont, en quelque sorte, le résumé de toutes les choses pour lesquelles leur jeunes lectrices ne sont pas encore prêtes. »

 

Personnellement je n’ai jamais vraiment adhéré à l’écriture de Stephen King, j’aime ses histoires (Carrie, Christine, La peau sur les os…) mais son style ne m’a jamais passionné. J’aime être emporté dès les premières lignes, plonger complètement dans l’histoire. Ma belle soeur est une grande fan de Stephen King et elle a vraiment l’impression d’être emportée dès les premières lignes, c’est quelque chose de personnel, on n’aime pas tous le même genre d’écriture. J’ai lu tous les tomes d’Harry Potter et un tome ½ de Fascination. J’ai adoré le premier livre de Stephenie Meyer mais le deuxième m’a ennuyé, je trouvais l’héroine agaçante et l’intrigue pas très intéressante… Pour ce qui est de l’écriture, je ne sais pas si c’est dû à la traduction mais je trouve le style parfois « pompeux » pour un livre soi-disant destiné aux ados. C’est très différent de l’écriture de J.K. Rowling que j’ai lu dans les deux langues, qui avec une écriture tantôt humoristique, tantôt émotive, me donne vraiment l’impression d’entrer dans l’histoire, de faire partie du monde imaginaire de l’auteur. Bref, je pense que je vais plus me pencher sur le sujet, lire le deuxième tome de Stephenie Meyer jusqu’au bout, mais bon pour l’instant je dois d’abord finir de relire le dernier tome de Harry Potter Clin doeil

Le signaire…la galère?

Les vacances finies, j’ai repris les cours à la fac, en traînant des pieds, avec une motivation en chute libre. « Pas envie, ras-le-bol, mais qu’est-ce que je fous là ? » emoticone Puis arrive le mercredi soir et son cours de Langue des Signes, toujours là pour me rappeler pourquoi j’apprends tous ces trucs inutiles dans une Licence qui n’a rien à voir avec ce que je veux faire. Allez le Master d’interprète, bientôt bientôt!

On a vu la polysémie en LSF, très polysémique on le savait déjà. Oui attention au lieu, au contexte, au sujet… Le verbe « manger » par exemple, dépend de qui mange, humain ou non humain? Et si non humain, quoi comme bestiole? Alors le chien il fait comme ci, l’oiseau il fait comme ça… Pareil pour « courir ». Ça dépend de la forme des pattes et  de la corpulence de l’animal. C’est drôle parce que c’est limite de la comédie parfois, après le chien, l’éléphant, le lion, Janick demande comment fait le pinguin, et puis le poisson rouge. « Mais tu le fais exprès ou quoi? »… »Beh oui c’est marrant » me répond-elle avec un sourire en coin. Oh ben ça va c’est 7h du soir on a bien le droit de s’amuser un peu quand même… emoticone

 

nom-signe

 

Tout ce vocabulaire  (ou plutôt signaire) c’est bien , mais encore faut-il s’en souvenir. Comme je suis nulle en dessin j’essaye toujours de noter la configuration de la main en expliquant l’orientation, le mouvement, ou l’idée qui vient à l’esprit… Parfois ça marche, parfois non. Un jour on révisait avec Janick et on bloquait sur le mot « gardien ». En regardant nos notes respectives on a lu à haute voix: « 3 doigts sur front »… »Tu sais ce que ça veut dire toi?…Oh putain elle craint notre technique… ». Comme c’est une langue visuelle je tente vraiment d’imprimer l’image du signe dans ma mémoire et je le refais plusieurs fois. Ça non plus ça marche pas à tous les coups, Vincent nous a dit plusieurs fois: « On l’a fait en B1 ça… ». Ah oui on l’a fait oui, ça on conteste pas, c’est juste qu’on s’en rappelle plus. De toute façon rien de tel qu’une vraie discussion, j’ai appris plein de choses depuis que je vais au bar LSF.

La Langue des Signes ne s’apprend pas dans les livres, elle s’apprend en cours oui, mais il faut rencontrer des gens qui la connaissent, pour pouvoir échanger avec eux et progresser plus vite. C’est une langue comme une autre. Si on veut parler anglais et connaître la culture, on va dans un pays anglophone… eh bien si on veut signer on va au pays des Sourds, pas besoin d’aller bien loin pour ça, il est tout autour de nous… emoticone

Les vacances, mais aussi l’intérim because money…that’s what I want!

Bon côté bla bla sur ma vie j’ai un peu déserté… Mais bon, pas le temps/pas envie/rien à dire, y’a toujours une bonne raison. Clin doeil

Après avoir décommandé plusieurs fois, j’ai fini par me le faire ce week-end à Lyon. Petit squattage chez Benoit (hé, c’est lui qui a dit « tu viens quand tu veux »^^), et choix stratégique, quoique plus ou moins hasardeux, de la date d’arrivée, qui m’a permis d’être là pour l’anniversaire de Tiphaine. Un samedi sympa, à balader avec Peggy, qui nous envoie un sms pour nous dire qu’elle vient nous voir si ça nous dérange pas et que son train arrive à midi… « Ah ben on s’est couchés à 5h30 mais bon c’est pas grave hein on arrive »… Non c’était pas grave mais on n’a pas pu s’empêcher de la charrier tout l’après-midi. « Bon vous voulez faire quoi? », disait-elle d’un ton enjoué. « Oh ben on avait prévu plein de trucs mais vu que t’as foutu notre aprèm en l’air… », jusqu’à la gare une fois qu’elle était entrée dans le train: « Ah ben c’est cool maintenant on va pouvoir faire ce qu’on avait prévu avant que tu gâches tout »… La pauvre, elle est plus ou moins habituée à se faire embêter par l’un ou l’autre, mais les deux en même temps elle avait jamais testé je crois. Langue

La soirée c’était chez Tiphaine et son cher et tendre, qui avait acheté des chaises Ikéa pour l’occasion, qui n’étaient pas fini de monter quand on est arrivés. Allez on met la main à la pâte… « Euh bon y’a qu’un tournevis et on n’a pas de force nous les filles donc on te laisse finir Benoit hein… ». Plus tard, avant l’arrivée des « vrais » invités on s’amuse à faire tenir les chaises en équilibre sur leurs pieds arrière, un ou deux badamoums plus tard: « Hey Rémi viens voir! ». Rémi arrive, jette un œil à tout ça, et remet les chaises droites : « C’est bon tout est ok ». Euh…Tiphaine, ton cher et tendre il vient de casser notre délire là…!

Les garçons avaient prévu d’aller courir le semi-marathon dimanche matin, donc ben pour les soutenir… je leur ai dit bon courage et puis je les ai attendu sagement chez Benoit (bon alors, la Wii ou la Play 3, mmmmh j’hésite…). Quelques parties de tir au canard et un lissage de couvre-lit plus tard, les coureurs reviennent. « Ah t’as joué à la Wii », constate Benoit. Comment dire?…euh moi bordélique et lui se rendre compte de chaque objet qu’on déplace de 2 millimètres Clin doeil « Et j’ai aussi vu que t’as touché des trucs dans la salle de bain ». Je sentais le regard de Rémi, affalé sur le canapé, qui semblait me dire: « Pfff amateur va!… ».

Mais n’oublions pas le point le plus important de ce week-end. Tout a commencé le vendredi soir quand on regardait Canal+. « Tiens cette chanson-là je la connais, attends te montre… », me dit Benoit, plus ou moins conscient que dès que je l’aurai écouté je ne pourrais pas me l’enlever de la tête. Et si, dans ma grande naiveté, je venais à lui dire que ça y est je m’en suis débarassé il me fredonnait doucement: « tu-tu-tu-tu that’s what I want… ». C’est une chanson des Flying Lizards… Attendez, je vous montre!

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Comme la dernière fois, ça a été la course pour que je rate pas mon train, oui mais y aller tranquillement sans se presser c’est tellement moins drôle… Benoit a quand même trouvé le temps de me rererereredire au moment où on passait devant la tour Oxygène: « C’est là… » que tu vas travailler oui on sait! Langue

De retour à Montpellier, allô Adecco, caissière dans un magasin de jardinage. Oh ben ça m’a l’air bien chiant ça tiens! Bon en fait ça va, il faut un peu faire des contorsions pour choper le code-barre des sacs de terreau avec mon pistolet laser de caissière, soulever des pots de fleur énormes, éviter d’assassiner les poissons rouges dans leurs petits sacs (si c’est pas déjà fait, les clients sont violents avec leur poissons parfois) et faire gaffe avec les cactus (pour ça c’est loupé…).

Mais les clients sont plus sympas que dans les autres magasins où j’ai travaillé. Ben oui forcément, aller acheter des fleurs par une belle journée ensoleillée (bon ok il pleuvait mais bon) c’est quand même autre chose que de remplir un chariot de bouffe, en sortant du boulot, à  19h30, avec un mioche accroché à chaque jambe… J’ai aussi dû assimiler le speech sur la carte fidélité: « Alors c’est 7€ pour 2 ans vous avez plein d’avantages bla bla bla… », j’en ai quand même convaincu 4, pas mal pour un premier jour… A la fin de la journée, la caissière à côté de moi s’était fait un éventail avec toutes les fiches fidélités qu’elle avait fait remplir. Il a fallu que le responsable lui dise: « Non mais tu seras pas payée plus hein donc c’est pas la peine de frimer ».

Pour terminer je voulais faire un speech sur mon dernier cours de LSF mais ça risque d’être long donc je m’arrête là. Clin doeil

Le monde où deux accents circonflexes veulent dire quelque chose ^^

Tout à l’heure j’ai été faire un tour sur BashFR.org, le site qui regroupe des citations de tchat sur internet. J’avais presque oublié que c’était aussi drôle. Entre les blagues de geek, les no-life qui tentent de se faire des amis virtuels (et + si affinités), et ceux qui balancent des vannes bidons (comme je les aime), y’a vraiment de quoi y passer un bon moment…

 

vous etes combien chez vous
102 ….. moi et les 101 dalmatiens ….
pour de vrai je parle moi
102
bon bin vu que tu veux pas me parler franchement je vais te bloquer
non pour de vrai on est 8 …
ok
merci de me parler franchement
moi et les 7 nains

* Elfirion offre des ti punch à tous
yeeeeeeeeeeeeh
* obsi prends son verre de ti punch
Tu en veux, Akilae ?
Je ne joue pas à la cyberdinette.

*fuck all* dit: te 1 meuf ?
Kajinohana dit: A ton avis ?
*fuck all* dit: te bonne ?
Kajinohana dit: Aucune idée. J’avoue qu’il ne m’est pas encore venu à l’idée de me machouiller une oreille ou un doigt de pied pour le savoir.

Aurélie : je ne suis pas cruelle, je suis tendre comme un agneau.je suis chaste, pute et innocente Aurélie : PURE ! R ! bordel :/

Tiens, cet aprèm…
… ma femme sort de la piaule en chemise à fleur / bermuda / tongues…
… elle me dit « alors, je te plais ? » …
… « ouais carrément ! tu ressembles à Tortue Géniale ! »
Elle m’a collé une baffe.

(@LadyChieuZ) dou tu me traite de conne?
(@MadtraX) de chez moi

Hé les mecs, j’ai eu une pure idée !
*aX1s fait le mort
*Deadpool met sa tête dans le four
*Qwerty saute par la fenêtre
*Landlord creuse un tunnel d’évasion dans le plancher
*Arg`tr Avale le tube de Prozac cul-sec
*Planetary se fait hara-kiri avec une cuillère à soupe
:’(

B@phomet: ouais deja, ça prete pas a confusion : tu l’invites dans un lieu public, plein de potes…
B@phomet: aucune raison de s’inquiéter la p’tite, elle y va confiante
B@phomet: et là
B@phomet: PAN !!!
Faskil: je la tue ?

Lex : C’est un film avec Guy Marchand.
Nono : Aaaaah oui, celui qui s’est fait voler son ranch!
Lex : ???
Nono : C’est dans la chanson…
Lex : Mais de quoi tu parles? oO
Nono : « Qui a volé a volé a volé le ranch de Guy Marchand »
Lex : -_-’

Lui, il a encore été voir d’autre meufs
Il est fidèle à lui-même
Il est au moins fidèle à quelqu’un

Plonk dit : je pense que le petit doigt de pied a été créé dans l’unique but de nous faire mal

Groumpf : J’ai compris que j’étais sortie de l’enfance le jour où j’ai sorti les piles de ma game boy pour les mettre dans mon vibro…

vous connaissez pas le site 10heures.com ?
??
mais si pour écouter dla musique, jtrouve pa..
deezer.com ?

J’viens de passer 6 heures à faire de l’HTML
Ouh putain. (allez voir dans le 2ème commentaire, vous comprendrez mieux pourquoi c’est drôle :-) )

DemonAnthrax : Dire que je trouvais qu’être larguer par sms c’était assez moche, j’ai trouvé pire…
Fallen : Hm ?
DemonAnthrax : Être largué par Facebook
DemonAnthrax : « Mel n’est plus en couple avec vous » … « Mel est maintenant en couple avec Romain »

Renard: et toi ton parcours vas-y crache !
Etudes générales dans un bon lycée privé, bac avec mention, et là j’entame ma 4e année de fac de maths à la Sorbonne. Et toi?
euh
terminale stg…
mais j’arrive à toucher ma langue avec mon nez

 

Eric dit : j ai une question
Eric dit : est ce que tu crois que si t’appelles ton fils « demain », il vivra toujours?
Eric dit : vu que demain ne meurt jamais

* FnX. a rejoint le chan
FnX. : yo
Ne0S : plait
FnX. : à la fraise
Ne0S : et banane =)
Shifty : Ptin les mecs vous avez que ca a foutre ?

euh, i am french so excuse my langage…
^^
I’m American so excuse my president.

Parce que toi tu connais un mot avec trois voyelles qui se suivent peut-être !!
oui…

* Le Zoophile est entré sur le chan.
* pti_hamster92 a quitté le chan.

ça veux dire quoi « ctb »
C’est un truc chelou de geek, ça veux dire « comme ta bite » mais on peut pas l’utiliser avec les filles
ctb !
* Mb-logan has quit IRC (Quit: La honte de ma vie)

Hélène : nan mais sérieux j’aimerais trop être un mec pendant une semaine, comme ça je pisse debout et je me masturbe! Valentin : bizarrement j’aurais pas du tout résumé ma vie comme ça…

 

CyBoRG31: v
CyBoRG31: v
CyBoRG31: Tain, y a que moi pour louper mes copier/coller…

Je me suis fait avoir 52 foid
« foid » ? Je connais « foi », « foie » et « fois » mais « foid » c’est la première fois que le void !
vois*

 

Mention spéciale à JunX et ses 6 heures d’HTML, je compatis… 

J’ai mis le site dans mes liens, faites-vous plaisir Clin doeil

 

Facebook Life

Et si dans la vraie vie c’était comme dans Facebook?

Image de prévisualisation YouTube

(pour la version avec sous-titres c’est ici)

 

Sketch de Jérôme Comandeur, très drôle et très vrai…

Image de prévisualisation YouTube 

 

Oui je suis membre et c’est aussi pour ça que me fait marrer Clin doeil

Melendi & Bebe

Deux vidéos, deux chansons que j’aime beaucoup, et une langue que j’adore emoticone

« Siempre me quedará » de Bebe, en Langue des Signes Espagnole.

Image de prévisualisation YouTube

 

« Caminando por la vida » de Melendi. Les filles ne sont pas toujours synchros, mais elles y mettent de l’énergie. Ici c’est de la Langue des Signes Catalane.

Image de prévisualisation YouTube

 

L’idéal aurait été de trouver Estopa ou El Canto del Loco mais bon… Clin doeil

12345...7

shikamaru |
blog interdit au garcon |
mickael57 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jimcrocodile
| my word
| ddorian