Ally au tribunal – Une institution

Un homme veut divorcer et ne pas payer de pension alimentaire, car il était soi-disant dépendant sexuellement au moment du mariage, il a épousé sa femme juste parce qu’elle est jolie et son mariage n’a aucune valeur selon lui. Ally défend sa femme.

 

Monsieur Goodman n’était pas dingue, il savait ce qu’il faisait, même s’il a été bercé trop près de mur !… L’amour par définition c’est dingue. Je suis dingue de ce mec, ou bien il me rend folle, qui n’est pas aveuglé par l’amour ? Moi j’en tombe le cul sur la théière, et qu’est-ce que cette expression veut dire « en tomber le cul sur la théière » ? Rien du tout ! Mais ça ne fait rien parce qu’il s’agit d’amour. Parfois les gens s’aiment pour toutes sortes de folies, et on ne légifère pas ces raisons-là. Par contre, dès qu’ils prononcent leurs voeux, dès qu’il apposent leurs signatures au bas d’une feuille, on appelle ça une institution. Une institution qui protège un mari qui vaccine toutes les femmes avec qui il joue au docteur, qui protège un mari qui ne se refuse aucun plaisir même aux dépens de sa femme et de ses enfants, qui protège un mari qui ne paiera jamais de pension alimentaire parce qu’il a trouvé un avocat véreux et un médecin véreux qui le font passer pour fou, qui protège un mari qui se dit dépendant de l’amour -dépendant du sexe, de l’infidélité et du mensonge !-, qui protège un mari qui nous expose son pénis sans aucune pudeur puisqu’il est soi-disant malade! (elle se tourne vers le mari) Comment pouvez vous supporter de faire autant de mal à votre femme ? De faire autant de mal à vos enfants ? Comment supportez-vous de vivre, vous qui n’êtes qu’un dégueulasse ?

 


Répondre

shikamaru |
blog interdit au garcon |
mickael57 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jimcrocodile
| my word
| ddorian