La réponse à toutes les questions, c’est pourquoi !

Dans « Le créateur », Albert Dupontel joue le rôle de Darius, qui est censé avoir écrit une pièce mais qui a oublié… Mais le voilà confronté à la question fatidique, de quoi parle la pièce? 

Image de prévisualisation YouTube

« Bien… alors voilà… euh… il s’agit de… de d’une… il s’agit d’une histoire… euh, c’est à dire qu’en fait il s’agit plus d’un… concept d’histoire, plus que une histoire à proprement parler, c’est-à-dire que c’est une histoire qui n’est… le concept de l’histoire étant amené à me… à… débouchant sur un récit d’un aspect… euh… non littéraire plus que de garder l’aspect traditionnel donc… du… du récit littéraire classique, c’est par là même que je… le concept de de l’histoire n’est… ne, ne fait… ne garde pas du tout le canon du récit… traditionnel et c’est pour ça, donc… le… ha, ha, ha… bon, vous l’avez tous deviné, en fait il… il s’agit d’une rencontre… euh, c’est à dire, ça pourrait être de l’amour… mais… voyez ? Euh … c’est peut-être de l’amour mais… euh… en tout cas, euh, pas tout de suite. Voilà. Pas tout de suite, parce qu’après là… la situation évolue, évolue drôlement, euh… ça, la situation… elle évolue vraiment de façon… la situation au départ, on se dit donc, ce n’est pas de l’amour, en fait, la situation va complètement évoluer… hein, euh … parce que l’évolution va évoluer tout au long, vraiment évoluer… non partialement… euh délibérément… et de façon objective… le, le, le… la, la l’évolution… se… se, se, évolue, évolue… alors pourquoi ? … Voilà ! C’est pourquoi qui est… qu’est au centre de… de l’angoisse de tous des personnages, voilà ! … Sauf le personnage qui est le vôtre… alors lui, alors, lui c’est plutôt… c’est alors lui c’est pas pourquoi ? Lui, c’est jamais. Jamais ! Euh, par contre, pourquoi est affirmatif, hein ? Pourquoi, euh .. la réponse à toutes les questions, c’est pourquoi ! Pourquoi, pourquoi, y a une question qu’est posée, alors très bien, posons la question. Nous avons la réponse, la réponse c’est pourquoi. Voilà ! Jamais, par contre, amène le doute, alors jamais… euuuh, jamais ? Voyez, euh, euuuh… Viendra-t-il ou viendra-t-il pas ? Euh, jamais? Le… alors que pourquoi n’a absolument rien à… parce que, c’est leeee… donc, avec, euh… pour-quoi ! Euh… ja-mais… doute euh… concept… »

ET QUAND ON CHANGE LE CODE ON PREVIENT! (ceux qui ont vu le film me comprennent^^)

 


Un commentaire

  1. Janick dit :

    ah c’est quand même bien d’avoir des colocs qui s’y conaissent en bon film hein avoue!!??
    Enfin faut quand même que tu vois Bernie!!

Répondre

shikamaru |
blog interdit au garcon |
mickael57 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jimcrocodile
| my word
| ddorian