Archive pour décembre, 2009

The Ultimate Gift (2007)

Après deux heures à réfléchir sur le regard et le pointage en Langue des Signes, je me suis dit ça suffit une pause s’impose… En ce moment je me refais l’intégrale de « Charmed » (eh oh ça va chacun a ses petits plaisirs coupables hein!) et comme je suis plus ou moins sous le charme de Drew Fuller (mmmmmh…) je me suis donc lancée dans « The Ultimate Gift », dont il est l’acteur principal. Avec en bonus Abigail Breslin (« Little Miss Sunshine ») et James Garner (vu plus récemment dans « Touche pas à mes filles »), ça doit valoir le coup d’oeil.

the ultimate gift

réalisé par Michael O. Sajbel – durée: 1h57

L’histoire c’est celle de Jason, qui à la mort de son grand-père se retrouve avec une sorte de pari en guise d’héritage. Plusieurs cadeaux symboliques (celui du travail bien fait ou de l’amitié) qui, il l’espère, le mèneront au vrai cadeau, à savoir un bon gros chèque. Oui Jason est un petit con pourri gâté, mais la curiosité (plus que l’appât du gain) le pousse à jouer le jeu selon les règles établies par son grand-père. Il ne pourra obtenir son véritable héritage seulement s’il passe toutes les « épreuves ». C’est ainsi qu’il rencontre la jeune Emily accompagnée de sa mère, et lui demande son aide: « J’ai besoin d’une amie.« 

(bande-annonce non sous-titrée, désolée j’ai pas trouvé mieux^^)

Image de prévisualisation YouTube 

Bon alors, oui c’est un peu sentimental, mais bon moi j’aime ça réfléchir au sens de la vie en versant ma larmichette. Abigail Breslin et Drew Fuller forment un duo complice et touchant, et James Garner est excellent dans le rôle du vieux donneur de leçon, qui agace… oui mais pour la bonne cause. Le message du film est clair, générosité vaut mieux que vanité. A la fin du film on se retrouve à relativiser tous nos problèmes et c’est déjà pas mal.

La réponse à toutes les questions, c’est pourquoi !

Dans « Le créateur », Albert Dupontel joue le rôle de Darius, qui est censé avoir écrit une pièce mais qui a oublié… Mais le voilà confronté à la question fatidique, de quoi parle la pièce? 

Image de prévisualisation YouTube

« Bien… alors voilà… euh… il s’agit de… de d’une… il s’agit d’une histoire… euh, c’est à dire qu’en fait il s’agit plus d’un… concept d’histoire, plus que une histoire à proprement parler, c’est-à-dire que c’est une histoire qui n’est… le concept de l’histoire étant amené à me… à… débouchant sur un récit d’un aspect… euh… non littéraire plus que de garder l’aspect traditionnel donc… du… du récit littéraire classique, c’est par là même que je… le concept de de l’histoire n’est… ne, ne fait… ne garde pas du tout le canon du récit… traditionnel et c’est pour ça, donc… le… ha, ha, ha… bon, vous l’avez tous deviné, en fait il… il s’agit d’une rencontre… euh, c’est à dire, ça pourrait être de l’amour… mais… voyez ? Euh … c’est peut-être de l’amour mais… euh… en tout cas, euh, pas tout de suite. Voilà. Pas tout de suite, parce qu’après là… la situation évolue, évolue drôlement, euh… ça, la situation… elle évolue vraiment de façon… la situation au départ, on se dit donc, ce n’est pas de l’amour, en fait, la situation va complètement évoluer… hein, euh … parce que l’évolution va évoluer tout au long, vraiment évoluer… non partialement… euh délibérément… et de façon objective… le, le, le… la, la l’évolution… se… se, se, évolue, évolue… alors pourquoi ? … Voilà ! C’est pourquoi qui est… qu’est au centre de… de l’angoisse de tous des personnages, voilà ! … Sauf le personnage qui est le vôtre… alors lui, alors, lui c’est plutôt… c’est alors lui c’est pas pourquoi ? Lui, c’est jamais. Jamais ! Euh, par contre, pourquoi est affirmatif, hein ? Pourquoi, euh .. la réponse à toutes les questions, c’est pourquoi ! Pourquoi, pourquoi, y a une question qu’est posée, alors très bien, posons la question. Nous avons la réponse, la réponse c’est pourquoi. Voilà ! Jamais, par contre, amène le doute, alors jamais… euuuh, jamais ? Voyez, euh, euuuh… Viendra-t-il ou viendra-t-il pas ? Euh, jamais? Le… alors que pourquoi n’a absolument rien à… parce que, c’est leeee… donc, avec, euh… pour-quoi ! Euh… ja-mais… doute euh… concept… »

ET QUAND ON CHANGE LE CODE ON PREVIENT! (ceux qui ont vu le film me comprennent^^)

shikamaru |
blog interdit au garcon |
mickael57 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jimcrocodile
| my word
| ddorian