Archive pour janvier, 2009

Souriez, vous êtes filmées!

L’année dernière, à la même période, j’étais au niveau A2 en langue des signes, et les élèves du B1 nous disaient d’un air nostalgique: « Ahlala qu’est-ce qu’on rigolait en A2 ! » (donc en B on s’ennuie, merci de prévenir…). Maintenant que je suis à leur place je les comprends. Non on ne s’ennuie pas du tout… il y a juste un nouvel élément qui entre en jeu. Notre grand copain le caméscope. D’abord le prof nous donne une BD ou un texte à signer, 15 minutes de préparation (une semaine quand on a de la chance et qu’on n’a plus le temps), puis on signe devant la caméra, et ensuite on regarde la vidéo tous ensemble (deux fois pour bien en profiter, et en mettant pause toujours au moment fatidique où on fait une tête horrible).

Le plus dur c’est de se lancer. « Qui commence ? » demande Vincent. C’est là que les regards se baissent et les mains se planquent sous les genoux ou derrière les chaises… puis la première s’autodésigne (souvent la même) et les autres sortent pour attendre leur tour, l’une après l’autre, jusqu’à la dernière (souvent la même aussi, c’est à dire moi Clin doeil). Et que fait-on pendant qu’on attend ? On décharge notre stress sur les élèves du A3 en leur disant qu’on rigolait bien avant (mwahaha vengeance Langue).

 

camsigne

 

Chaque fille qui vient d’être filmée sort en lançant un petit commentaire: « Pffff j’ai oublié plein de trucs! » ou dans un autre genre: « Je veux rentrer à ma maison! », comme l’a si bien dit Janick mercredi dernier. C’est vrai qu’on oublie toujours plein de trucs. Quand on s’entraîne, on pense être plus ou moins au point, on y va, et une fois qu’on y est on pense juste à la manière la plus rapide de sortir de cette pièce. Les oublis sont involontaires… sauf dans certains cas. Les cas comme mercredi dernier, quand on s’interrogeait toutes sur la salade composée. « Eh ben, un grand bol de salade dans lequel on jette d’autres trucs ? » ai-je proposé d’un ton hasardeux. Proposition accueillie par des haussements d’épaules et des mines plus ou moins convaincues. Mais j’ai finalement signé la salade tout court, pour apprendre qu’en fait j’avais raison (raaaah Anne-Laure prends des initiatives bon sang!^^). C’est mon truc ça. Vincent me dit: « Tu as oublié de dire ça », et moi: « Ah oui complètement oublié! » (ouais j’y peux rien si j’ai la mémoire sélective Clin doeil).

Quand on a fini on regarde la version du prof, et là on se sent très bêtes parce qu’à le voir comme ça c’est tout de suite plus logique. Ça fait un peu peur aussi. Il y a deux semaines, on a fait un extrait de BD, et Vincent nous dit qu’on va visionner la version de notre ancien prof. « Ooooh Lilian…! » s’est-on exclamées, d’un ton attendri et nostalgique. En voyant la vidéo, on a retrouvé un soucis du détail qu’on avait presque oublié, et dont Vincent nous a expliqué l’importance. C’est dans ces moments-là qu’on se dit qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire…

On a raconté tout ça aux filles du niveau A3, et après un « Ooooh Lilian, moi aussi j’veux voir! » (la transition avec leur nouveau prof n’a pas été facile…), elles nous ont confiées qu’elles n’étaient pas spécialement impatientes d’être à notre place. Oh mais si c’est marrant, surtout le visionnage. Bon ok, la première fois je marmonnais, enfoncée dans ma chaise: « Je crois que je vais être malade ». « Mais non mais non, ça va passer » me disait Janick, habituée à la boule de stress que je suis. Elle avait raison en fait. Je me plains mais je suis bien consciente de l’utilité de la chose. Ça nous permet de nous entraîner, et ça évite à Vincent de baisser et lever la tête toutes les 2 secondes ½ pour suivre ce qu’on dit tout en prenant des notes. Et je reconnais qu’au bout de la quatrième fois, même moi je suis un peu plus calme.

Non seulement c’est utile, mais en plus c’est efficace… j’ai l’impression qu’on est loin d’en avoir fini avec ça emoticone

 

Des mots qui sonnent bien

« Au début de son apprentissage, il n’est pas rare que l’apprenant se découvre des affinités avec certains mots, car ils ressent une attraction pour leurs sonorités, sans pour autant en saisir le sens »

En disant cela jeudi matin, Mr Allouche (surnommé affectueusement Grand-Pa Mini par Janick et moi-même) ne se doutait pas qu’il venait de déclencher une drôle d’idée dans nos esprits farfelus. On s’est immédiatement mises à penser à des mots qu’on aimait bien, en passant le reste de la journée attentive de façon inhabituelle à tous le mots qu’on entendait. J’ai d’ailleurs continué à y penser durant le week-end…

Il y a d’abord ceux qui nous plaisent à l’oreille sans pour autant avoir un sens très poétique:

parapluie

moribond (ah j’adore)

défectueux

aliéné

nocif

sépulture (celui-là est joli dans son sens symbolique aussi)

moisi

détritus (pas poétique pour un sou celui-là mais il sonne bien je trouve)

 

Ceux qu’on dit souvent:

immonde (rien de tel qu’un beau « ooooh mais c’est immmmooonde !! » pour marquer son indignation)

névrosé

moisi (je sais je l’ai déjà dit)

approximatif (mon préféré je crois emoticone)

stratagème

en l’occurrence (je sais ça fait deux mots, mais je le dis tout le temps)

biscornu

farfelu

pathétique (adoré et employé dès que possible, à l’oral du moins)

improbable (deuxième préféré)

incroyable 

lamentable

minable (prononcez miii-naaa-bleeuu !!!)

détestable

et à peu près tout ce qui finit en –able (surtout si c’est un truc méchant) Langue

 

Ceux qui sont jolis mais qu’on utilise rarement (voire jamais):

dithyrambique

didascalie (on dirait le nom d’une petite mélodie)

acuité

épiphanie

pluriséculaire (on l’aime beaucoup celui-là mais pas facile à placer dans une conversation)

éclectisme

 

En tant qu’étudiante attentive et curieuse de la Langue des Signes, je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux signes que je préfère, je ne peux pas les montrer mais je les cite quand même:

rattraper (découvert y’a pas longtemps, représente très bien le sens du mot)

refuser (un peu comme une pichenette, à la fois mignon et pas gentil)

amant (j’adore j’adore)

oublier (que j’utilise assez souvent, petite tête-en-l’air que je suis)

neige (les flocons qui tombent tout doucement)

religion (« le lien avec le ciel »)

imbécile (à la fois marrant et pas gentil)

 automne (les feuilles qui tombent)

communiquer (peut filer des crampes aux poignets mais je l’aime bien)

 …et sûrement beaucoup d’autres que je ne connais pas encore  Sourire

Ross (à Chandler) – Conseil

Si tu veux mon avis en tant que marié, il faut juste que tu te pointes et que t’essayes de dire le bon nom.

Scrubs, la petite compil…

Je connais presque autant de gens qui adorent Scrubs que de gens qui détestent. Cette série est complètement déjantée, un humour particulier auquel on adhère ou pas. Moi je suis fan ! emoticone

 

Image de prévisualisation YouTube

Vilaine douche

Chez mes parents le pommeau de douche ne tient pas bien au mur et, comme d’autres avant elle, ma nièce l’a malheureusement reçu sur la tête. Après avoir hurlé un bon moment, elle accepte de me dire ce qui lui est arrivé :

Satine – C’est la douche qui est tombée sur ma tête!

Moi - Ah oui ça m’est arrivé aussi.

Satine - Et t’as fait quoi?

Mon père – Elle a dit plein de gros mots.

Moi – Nooon, j’ai dit « Hé la douche, tu m’as fait mal, ça suffit maintenant!!! »

Satine – Et elle t’a répondu quoi ?

Satine (2 ans et demi)

 Ah ces petits, ils prennent tout au pied de la lettre, j’adore emoticone

 

shikamaru |
blog interdit au garcon |
mickael57 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jimcrocodile
| my word
| ddorian