Réflexions d’entendante sur le monde des sourds

?

Je m’interroge. L’an dernier, j’ai été confrontée comme beaucoup d’étudiants de première année au terrible dossier « projet professionnel », et mes recherches ont déviées sur les métiers en rapport avec la surdité. Réveillant une curiosité vieille de plusieurs années sur la Langue des Signes Française, ces recherches ont contribué à me faire découvrir un monde inconnu jusque là, le monde des sourds. Près d’un an et demi plus tard, après voir lu des articles, parcouru des livres et surfé sur le net, je me rend compte de la complexité, pour un débutant, de se forger sa propre opinion sur ce « monde du silence ». J’ai aussi découvert une émission excellente, « l’oeil et la main », qui contrairement à tous les points de vue des spécialistes, nous montre des personnes qui vivent bien avec leur surdité et pose des questions telles que la peur des entendants et le problème de l’implant cochléaire.

Je me souviens d’un site que j’avais utilisé pour mon dossier car il décrivait bien les différentes formes de surdité, et qui ne m’avait pas spécialement marqué par ses propos. Un an plus tard, ce site médical dont la page d’accueil s’exclame que la surdité ne devrait plus exister de nos jours parce que les sourds sont tous malheureux et souffrent atrocement, et heureusement d’ici quelques années ont pourra « éradiquer » cette terrible maladie…ce site me paraît presque dangereux. Pensez aux parents d’enfants sourds qui ont besoin d’être aidés et orientés, ils vont sur ce site pour chercher des réponses et tout ce qu’ils y trouvent, c’est que leur enfant est tout à fait anormal et sera malheureux à jamais s’il n’est pas implanté, car c’est bien ça la solution miracle.

Je constate qu’en un peu plus d’un an, je suis passée du statut d’entendante « ordinaire » considérant la surdité comme maladie (car on ne m’a jamais dit que c’était autre chose qu’une déficience qu’il fallait guérir) à celui de personne raisonnant véritablement sur les propos des médecins, propos effrayants pour certains. Je me souviens du temoignage d’une femme disant qu’à la naissance de son fils, le docteur lui a dit: « Ne vous en faites pas, on va vous le réparer et il n’y aura aucun problème ». Réparer? Réparer! C’est un nourrison, un tout petit bébé qu’il veulent « réparer »…Cette femme avait été choquée par ces propos, ce qui est compréhensible.

J’ai encore beaucoup de chemin à faire, beaucoup de travail pour apprendre la LSF, mais j’espère que le temps pourra changer les mentalités et que beaucoup d’entendants comme moi sauront surmonter les clichés pour accepter de découvrir un monde et une culture qui méritent d’être connus.

 


2 commentaires

  1. Benoit dit :

    Si tu veux avoir quelques témoignages :
    http://www.mouton-rebelle.com/Une-fille-de-parents-sourds.html
    Les commentaires sont également très intéressants, et le sujet ressort souvent même si l’article date un peu.

  2. Jane dit :

    C’est assez bizarre la surdité… les entendants le voient comme un handicap alors que les sourds ne le voient que comme une différence. les communautés sourdes sont comparables aux communautés ethniques, religieuses ou homo d’ailleurs. Très fermées, très marquées par les rejets du passé. Pour avoir testé le j’ai 6 ans, je suis entendante au milieu de 30 sourds je peux témoigner! C’est fou ce refus de la différence dans une société du 21ième siècle!!! je me demande ce qu’il en est dans d’autres pays… aux states par exemple (et je suis d’habitude la dernière à les complimenter ceux-là…) c’est quand même plus dans les moeurs. Après le black de service et l’homo de service, les séries US ajoutent le sourd de service. (mention spéciale à weeds qui évite les clichés) donc c’est bien là la preuve que comme la couleur de la peau, ou l’orientation sexuelle, la surdité n’est pas une tare ou un handicap mais bel et bien une différence même si oui cette différence vient d’un handicap.

Répondre

shikamaru |
blog interdit au garcon |
mickael57 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jimcrocodile
| my word
| ddorian